lundi 24 juillet 2017

Twitteurs vin recommandés par HippoVino Hebdo (Partie 2)

Notre infolettre hebdomadaire gratuite HippoVino Hebdo vous recommande chaque semaine un compte Twitter sur le vin particulièrement intéressant à suivre. Nous en avons présenté 25 dans ce billet de blogue le mois dernier, et en voici 25 autres qui méritent un abonnement.


@ChateauSuau : le compte de ce vignoble bio bordelais ne fait pas dans la promotion bêbête, il diffuse des informations de façon vivante et amusante, bravo !

@MBazireau : Marion Bazireau est journaliste au magazine La vigne Mag et son fil Twitter est une mine d’informations sur le monde vinicole.

@CoopUnivitis : Univitis est une cave coopérative de la région bordelaise et ce compte est animé par son président, Pascal Nerbesson. Des informations vivantes et avec beaucoup d’humanité sur l’actualité du vin, le quotidien des vignerons et des agriculteurs.

@exquismag : le magazine EXQUIS et son fil Twitter parlent de vins, bières et autres boissons mais aussi de cuisine et de restaurants. Parfait pour les oenophiles et les gourmets.

@lesgrappes : le compte Twitter d’un site de vente en ligne français avec un concept de communauté original;  même si on n’achète pas chez eux, cela vaut la peine de les suivre pour leurs nombreuses publications sur le mondo vino.

@PatDesy : Patrick Désy est journaliste et chroniqueur vin pour le Journal de Montréal, le site Canoë.ca et le blogue Méchants Raisins. Il est aussi un des trois auteurs du guide du même nom. Il goûte de tout, des très grands vins au plus modestes.

@VinsIGPMed : le compte Twitter des appellations IGP de la région Méditerranée est très vivant et publie plein d’informations intéressantes sur le monde du vin.

@letirebouchon : Mario Griffin est l’auteur du premier guide des vins vendus au Nouveau-Brunswick et chroniqueur vin au journal l’Acadie Nouvelle et à la radio. Il partage ses coups de cœur et les nouvelles du monde du vin.

@grappuscule: un compte Twitter qui diffuse tout plein d’informations sur le monde du vin, en particulier sur les caves coopératives ainsi que sur l’implication des femmes en viticulture.

@veroselles : elle est journaliste en Bourgogne et traque les informations sur le vin, l’agriculture, l’alimentation et l’environnement. Un fil Twitter toujours intéressant à suivre !

@AdLencquesaing : Angélique de Lencquesaing est fondatrice du site de vente de vins aux enchères iDealwine avec deux autres associés et son fil Twitter est toujours très vivant et plein d’informations intéressantes.


@MunizMe : Sébastien Muniz est un restaurateur montréalais (Restaurants Tapeo et Meson) et un spécialiste des vins espagnols. Il nous en propose d’ailleurs de temps en temps sur le blogue. Son fil Twitter regorge d’informations sur les vins et le monde de la restauration.

@LaetiAllemand : Laëtitia Allemand est journaliste mais aussi vigneronne au Domaine Allemand, le domaine familial situé dans les Hautes-Alpes. Un fil Twitter vivant et plein d’informations sur le vin, à suivre absolument !

@VinBlaye : c’est le compte officiel de l’appellation Blaye – Côtes de Bordeaux et un fil Twitter qui diffuse plein d’informations intéressantes sur cette région mais aussi sur le monde du vin.

@vinetsociete : le compte Twitter de cet organisme qui regroupe les acteurs français de la vigne et du vin fournit plein de statistiques et informations intéressantes sur le monde vinicole.

@mon_viti : c’est un magazine qui s’adresse en priorité aux professionnels du monde viticole, mais c’est aussi un fil Twitter qui regorge d’informations intéressantes sur le vin.

@lebongustavefr : c’est une startup du vin de la région de Lyon en France, mais c’est aussi un compte Twitter vivant avec plein d’infos sur le monde du vino.

@papillesetM : François Chartier, meilleur sommelier du monde en 1994, champion des accords mets-vins et aussi négociant producteur de plusieurs cuvées vendues à la SAQ et en épicerie, un homme à suivre !

@veroniquerivest : au Québec elle n’a pas besoin de présentation, mais signalons à nos autres lecteurs qu’elle s’est classée deuxième au concours Meilleur Sommelier du Monde de 2013. Aussi chroniqueuse vin au journal La Presse.

@ParolesetVin : Des Paroles & Du Vin, c’est un blogue très original écrit par un universitaire, qui nous permet de découvrir d’autres visions du monde du vin. Son fil Twitter partage aussi plein d’informations intéressantes à suivre.

@adomenach: Audrey Domenach est journaliste et chef de projet social media pour le magazine Mon Viti. Elle anime avec brio le projet #WineMorning et son fil twitter est à suivre absolument si vous vous intéressez au vin!

@NicolasdeRouyn : le blogueur de Bon Vivant est un pro de l’information, rédacteur-en-chef chez bettane+desseauve pour l’imprimé et le Web. Il écrit avec style, ne manque pas d’humour et n’a pas peur de donner son opinion clairement. À suivre sans modération mais attention, il boit des vins qui vous rendront jaloux !

@oenoBlogue : Pascal Hénot est oenologue consultant dans le Bordelais depuis 25 ans. Il est aussi blogueur, mais c’est un blogueur qui s’y connaît vraiment en vin !

@FabSommelier : le blogueur belge Fabrizio Bucella parle brillamment de vin dans le HuffPost et son fil Twitter est plein d’informations intéressantes.

@vino2travel : Benoit Lefevre partage avec brio ses passions, voyage, vins et bonne bouffe, avec aussi beaucoup de belles images car il a un véritable talent de photographe.

Pour ne pas manquer nos prochaines recommandations, abonnez-vous à HippoVino Hebdo, c'est gratuit !

À la bonne vôtre !

Alain P.



vendredi 21 juillet 2017

Deux vins rouges du Top 100 Wine Spectator et un duo de chenin blanc

Chaque année, le Top 100 du magazine Wine Spectator est un événement et la SAQ fait maintenant de beaux efforts pour nous proposer ces vins dans ses succursales. Évidemment, vous lirez ici et là des critiques négatives sur ce palmarès dont la popularité fait de nombreux jaloux. Mais soyons francs, il n’y a pas de piquette dans cette sélection et c’est une belle occasion pour découvrir de nouvelles cuvées.

Dans le cas présent, on devrait parler plutôt de redécouvrir car ces deux rouges sont des habitués de la SAQ et de nos colonnes. Par contre, notre monopole est rendu au millésime suivant dans les deux cas et il a choisi de se réapprovisionner du millésime primé en format magnum, donc en bouteilles  de 1.5 L. Le côté positif de ce format est qu’il est idéal pour la garde, n’hésitez donc pas à placer ces cuvées en cave pour 3 à 5 ans, voire un peu plus.

Les Vignes de Bila-Haut est un vin rouge du Roussillon du talentueux Michel Chapoutier. C’est la seconde fois qu’il se mérite une place dans le Top100, cette fois-ci avec le millésime 2014. Pour 30 $, ce magnum est vraiment une aubaine mais faites vite, car il y en a très peu en succursales.

La Montesa est un excellent vin rouge de la Rioja du célèbre vigneron Alvaro Palacios. Ici, c’est le millésime 2013 qui est primé et le magnum se vend 47.25 $. Deux bonnes nouvelles : il y en a dans 93 succursales et si vous achetez plutôt une bouteille de 750 ml de 2014, vous ne perdrez pas grand-chose car il est aussi très bon.

Maintenant, pour les amateurs de chenin blanc, voici deux bouteilles dégustées récemment et fort agréables.

L’École no 41 est un vignoble américain de l’état de Washington. Son chenin blanc École no 41 de Columbia Valley est à la fois fort bon et un peu différent de ses confrères européens. Beaucoup de saveurs de fruits blancs, de la richesse en bouche mais avec une fraîcheur qui en fait un très bon blanc d’apéro ou pour accompagner poissons ou crevettes sur le gril.

Le Château de Varennes est un Savennières, une appellation très réputée de la Vallée de la Loire. C’est une cuvée très classique de cette appellation, fermentée et élevée en barriques de chêne. On y trouve donc un léger boisé mais surtout les saveurs de coing typiques de ces chenins. Des saveurs riches et une belle longueur en font un vin de gastronomie, très à l’aise avec des pétoncles poêlés ou un poisson en sauce crème.

À la bonne vôtre !

Alain P.

jeudi 13 juillet 2017

Coup de cœur en rosé : le Château Vignelaure

Gros coup de cœur pour un vin rosé cette semaine : le Château Vignelaure, un rosé de l’appellation Coteaux d’Aix-en-Provence. Cet assemblage de grenache noir, syrah et cabernet sauvignon donne un magnifique rosé, à la fois élégant et plein de saveurs qui se livrent en cascade, mais avec beaucoup de délicatesse. On trouve le côté floral, les touches de fruits rouges, la note minérale, une belle fraîcheur et une texture fort agréable en bouche. Bref, c’est un vrai bijou.

Ma blonde l’a déclaré « meilleur rosé ever », déclassant ainsi le Whispering Angel et le Château Miraval qui avaient sa faveur jusqu’à hier. Je dois avouer que je vois personnellement ces trois vins rosés ainsi que les Béatines, dans une classe à part, celle des rosés pour lesquels je n’ai aucun mal à débourser plus de 20 $, tellement ils se distinguent par leur qualité et leur finesse. Ils sont parfaitement à leur place sur les grandes tables mais en même temps ce sont des merveilles pour l’apéro. Je n’hésite pas à les qualifier de grands vins, voilà c’est dit.

Si vous recherchez des avis de critiques plus connus pour le Vignelaure, consultez sa fiche HippoVino pour lire les recommandations de Jean Aubry, d’Alain Lebel et du blogue Méchants Raisins.

Pour revenir au Château Vignelaure, je tiens à préciser que ce très bon domaine produit aussi un excellent Château Vignelaure Coteaux d’Aix-en-Provence Rouge dont je vous avais parlé sur HippoVino Hebdo en janvier dernier. Et non, je n’ai pas d’intérêt dans le vignoble ni de lien particulier avec son importateur, je suis seulement un client très satisfait qui n’hésite pas à partager son enthousiasme.

À la bonne vôtre !

Alain P.

Château Vignelaure Coteaux d’Aix-en-Provence rosé sur HippoVino avec liens vers critiques, producteur, agence et site de la SAQ (Hipponote 3.5* $$$ SAQ : 24.50 $).

mardi 11 juillet 2017

Amazon et production de vin, la vraie histoire !

Malgré certaines manchettes de journaux que vous avez pu lire récemment, le géant du commerce électronique ne se lance pas dans la production viticole, en tout cas pas pour le moment. L’interprétation faite par plusieurs grands médias d’une phrase du communiqué de presse d’Amazon et King Estate Winery a d’ailleurs été rapidement démentie par un porte-parole d’Amazon.


En même temps, la nouvelle gamme de vins NEXT, qui a fait l’objet de cette annonce, n’est pas non plus une simple marque maison pour permettre à Amazon de vendre des vins moins chers. Pour y voir plus clair, voici un résumé du projet initié par King Estate Winery.

Ce vignoble familial de l’Oregon, qui date de 1991, est aujourd’hui fort réputé pour ses vins de pinot gris et de pinot noir. Il opère en bio et même en biodynamie (certification Demeter). Il produit des vins de qualité dans plusieurs gammes, dont la marque Acrobat, une entrée de gamme pour la maison. Le très bon Pinot NoirAcrobat a déjà été vendu à la SAQ et nous en avions parlé dans notre billet «Pinot noir, cépage romantique Sous l’impulsion des plus jeunes membres de la famille, vient d’être lancée une maison de négoce, King Vintners, qui produira des vins avec des raisins achetés à d’autres producteurs. Elle prévoit lancer 5 marques de vins, dont la première est NEXT, qui sera commercialisée initialement sur le site Amazon Wine. L’exclusivité d’Amazon est limitée dans le temps puisque King Estate Winery annonce déjà qu’elle vendra la gamme NEXT sur son propre site Web dans l’avenir.

Les 3 vins de la gamme NEXT proposés actuellement sont un blanc de pinot gris vendu 20 $, un rouge d’assemblage fait de syrah, merlot et cabernet sauvignon (30 $) et un pinot noir (40 $). On peut aussi acheter les trois pour 75 $, donc 25 $ la bouteille. Tous les prix indiqués sont en dollars US sur le site Amazon.

L’entente d’exclusivité avec Amazon est un coup de maître pour le lancement de King Vintners qui dispose d’une visibilité exceptionnelle sur la page d’accueil d’Amazon Wine et dans les médias. Pour Amazon, c’est l’occasion de vendre des produits exclusifs en partenariat avec un producteur dont la réputation de qualité est remarquable. Or, comme on l’a vu avec l’achat de Whole Foods, Amazon vise désormais une clientèle résolument haut de gamme. Jeff Bezos copiera-t-il le patron d’Alibaba qui a investi dans des vignobles (à Bordeaux)? C’est trop tôt pour le dire mais si cela se produit, on vous en parlera, c’est promis !

À la bonne vôtre !

Alain P.

jeudi 6 juillet 2017

Twitteurs vin recommandés par HippoVino Hebdo (Partie 1)

Depuis le début de notre infolettre hebdomadaire gratuite HippoVino Hebdo, on vous recommande chaque semaine un compte Twitter sur le vin particulièrement intéressant à suivre. Pour ceux qui ne sont pas abonnés depuis le début, nous avons décidé de vous les présenter sur le blogue.

Voici les 25 premiers par ordre chronologique de recommandation sur HippoVino Hebdo.

@GerbelleLaVie : Antoine Gerbelle, auteur de guides, ancien grand reporter à la RVF et grand dégustateur. Il aime aussi beaucoup les chevaux. Maintenant à tellementsoif.tv.

@chezjulien : Julien Marchand est un passionné de vin. Il partage ses coups de cœur sur le blogue Chez Julien avec verve et une grande sincérité.

@phillapeyrie : le compte de Philippe Lapeyrie, auteur du Guide Lapeyrie des vins et grand communicateur dans de nombreux médias au Québec.

@dansmonverre : Patrick Ayotte est un blogueur et amateur de vins qui partage ses notes de dégustations, ses coups de cœur ainsi que des comptes rendus de ses rencontres avec des vignerons. 

@SindieG : le compte de Sindie Goineau, qui est sommelière, gestionnaire de restaurant, professeur de Zumba et marathonienne, bref elle est assez active. 

@MonsieurBulles : Guénaël Revel est historien et sommelier de formation, désormais enseignant, chroniqueur et auteur du Guide Revel des champagnes et des autres bulles. 

@Robealabouche : c’est le compte de Karyne Duplessis-Piché. Elle est journaliste spécialisée en vins pour le quotidien montréalais La Presse et pour Ricardo Média. Elle a également écrit le livre « Vive le vin.» 

@VickyWine : Miss Vicky Wine produit une gamme de vins dans le Beaujolais et est hyperactive sur les réseaux sociaux. 



@ChateauReignac : Nicolas Lesaint est le vigneron du Château de Reignac, dans le bordelais, plus précisément dans l’Entre-Deux-Mers. Ses vins se classent régulièrement dans les meilleurs crus de Bordeaux, tous terroirs confondus, et son blog mérite également de nombreux éloges. 

@SelectChristine : Christine Fréchette, de l’agence Sélections Fréchette. Ses tweets présentent bien entendu les cuvées de son agence, mais c’est toujours vivant et interactif. 

@toutsurlevin : le journaliste de Radio-Canada Frédéric Arnould est aussi un passionné de vin. Son blogue est fort bien écrit et intéressant. 

@nhvin : Nick Hamilton a longtemps tenu la chronique vin du journal Voir de Montréal et il poursuit aujourd’hui son travail de chroniqueur et critique de vin sur son blogue.  

@lbvinternat : le compte de l’agence LBV International. Naturellement, les tweets concernent en priorité les cuvées de l’agence, mais ils sont néanmoins fort intéressants. 

@vinsdechablis : Si vous vous intéressez à ces très bons blancs de Bourgogne que sont les Chablis, il faut absolument suivre le compte officiel de cette appellation. 

@Kleryann : le blogueur Kler-Yann Bouteiller est un sommelier d’origine française. En plus d’enseigner le vin, il anime des événements et écrit pour Cellier et le magazine Exquis. 

@AOCLanguedoc : un compte qui regroupe les nouvelles des différents vins en appellations AOC Languedoc

@ClubDGV : Yves Mailloux est le président du Club des Dégustateurs de Grands Vins et aussi chroniqueur vin au Huffington Post Québec. 

@iDealwine : c’est une plate-forme de vente en ligne, mais leur compte Twitter publie beaucoup d’informations intéressantes sur l’actualité du vin. 

@vignoblenantes : vous vous intéressez au Muscadet? Alors, suivez ce fil Twitter géré avec brio par l’Office de Tourisme du Vignoble de Nantes. 

@vigneronindep : la Confédération des Vignerons Indépendants de France regroupe 7000 vignerons de toutes les régions. Leur fil Twitter permet de mieux les connaître et de suivre leurs nombreux événements. 

@Bachelder_wines : le sympathique et talentueux vigneron canadien Thomas Bachelder produit d’excellents vins de chardonnay et de pinot noir provenant de Bourgogne, du Niagara et d’Oregon. Il tweete surtout en anglais mais est à suivre sans faute. 

@Dupont_LePoint : Jacques Dupont dirige la section Vin du grand magazine hebdomadaire français Le Point et publie chroniques, dégustations et infos sur l’actualité du vin. 

@VinsduLanguedoc : pour tout savoir sur l’actualité des vins de cette magnifique région viticole française, c’est le compte à suivre ! 

@cotechateaux : Jean-Pierre Stahl est grand reporter à la station de télévision France 3 Aquitaine et journaliste spécialisé dans le monde vinicole. Il tweete avec talent sur l’actualité des vins en général et du Sud-Ouest en particulier. 

@GregoryPatriat : Gregory Patriat est vinificateur à la Maison Jean-Claude Boisset et il partage sur Twitter les nouvelles du vignoble et de nombreuses photos permettant de suivre l’actualité de ses vignes. 

En bonus, deux comptes qui sont moins actifs sur Twitter récemment mais qui méritent quand même un suivi :

@Fred_Fortin : Frédéric Fortin, sommelier au Restaurant HVOR à Griffintown à Montréal et anciennement blogueur chez Hippovino. 

@hervebizeul : Hervé Bizeul est le vigneron propriétaire du domaine du Clos des Fées dans le Roussillon. Ancien journaliste, il a une fort belle plume comme le montre son blogue. 

On poursuivra avec la suite dans les prochaines semaines. Voici la partie 2 : 25 autres comptes Twitter vin intéressants à suivre !

À la bonne vôtre !

Alain P.

lundi 3 juillet 2017

Alerte vin chouchou : Buti Nages rosé, Costières de Nîmes

Il n’y a pas que la Provence qui produit de bons vins rosés, la preuve, ce très bon Buti Nages rosé de la Vallée du Rhône. Le Château de Nages du vigneron Michel Gassier est situé au sud, dans l’appellation Costières de Nîmes. Ses vins sont souvent très appréciés des critiques et ce très beau rosé bio le prouve encore une fois en 2016 avec 7 recommandations, pas moins !

Un vin chouchou sans chichi ! Tous les critiques reconnaissent son caractère fruité, sa belle texture veloutée en bouche, qui ne doit pourtant rien au sucre résiduel, c’est un rosé bien sec. C’est un assemblage de grenache et de syrah. Le grenache lui apporte du volume en bouche tandis que la syrah lui donne un côté épicé et énergique, mais on reste dans un rosé élégant et assez léger, proche des vins de Provence.

C’est un rosé très polyvalent, qui se boit à l’apéro sur la terrasse, mais aussi pour accompagner toutes sortes de plats : poissons ou crevettes grillées, salades, pâtes en sauce rosée, viandes blanches grillées et bien sûr la cuisine asiatique.

À moins de 15 $, c’est vraiment une aubaine et un bon choix pour en acheter une caisse pour l’été, d’autant plus qu’il est disponible dans plusieurs SAQ Dépôt.

À la bonne vôtre !

Alain P.

Fiche du Buti Nages rosé, Costières de Nîmes sur HippoVino avec liens vers critiques, producteur, agence et site de la SAQ (Hipponote 2.5* $ SAQ : 14.55 $).

Notre vin chouchou précédent était un blanc du Lubéron : la Vieille Ferme Blanc.

Cliquer ici pour voir toutes nos alertes vins chouchous (dont le millésime actuellement disponible est recommandé par 3 critiques ou plus).


jeudi 29 juin 2017

Meilleurs vins pour les rabais SAQ "Saisir l’été " jusqu’au 9 juillet 2017

Pour cette sélection des meilleurs vins pour les rabais SAQ "Saisir l’été ", nous avons choisi le thème de la découverte. Sans plus tarder, voici 10 bouteilles à acheter jusqu’au 9 juillet prochain pour économiser et apprécier de nouvelles cuvées.


Pour découvrir les vins rouges espagnols de l’appellation Jumilla et réaliser une aubaine fantastique, choisissez l’incontournable Juan Gil 4 Monastrell Vieilles Vignes (Hipponote 3* $ SAQ : 14.70 $ en rabais à 13.70 $). Un beau rouge costaud et moderne, tout plein de saveurs de fruits bien mûrs qui fera un malheur avec toutes vos grillades accompagnées de sauce BBQ.

Pour découvrir les vins blancs du Languedoc, le Paul Mas Vignes de Nicole Blanc (Hipponote 2.5* $ SAQ : 14.55 $ en rabais à 13.55 $) est vraiment superbe. Cet assemblage de chardonnay, sauvignon blanc, viognier et picpoul donne un blanc frais, fruité et parfumé, qui va très bien avec les poissons grillés et aussi avec les sushis.

Pour découvrir un rosé provençal fait de cinsault, grenache et merlot, essayez le Roseline Prestige (Hipponote 2* $ SAQ : 14.65 $ en rabais à 13.55 $). Parfait pour l’apéro, avec des brochettes grillées ou des brochettes Satay.

Pour découvrir le cépage riesling sans dépenser une fortune et sans compromis sur la qualité, choisissez un vin d’Alsace, le Riesling Réserve de la maison Willm (Hipponote 3* $$ SAQ : 16.95 $ en rabais à 15.50 $). Fruité mais bien sec, avec les arômes typiques du riesling, on le sert avec des fruits de mer.

Pour découvrir le cépage malbec dans un style un peu différent, le Pure Malbec de lamaison Trapiche (Hipponote 3* $$ SAQ : 16.60 $ en rabais à 15.05 $) fait l’unanimité avec toutes vos grillades de viandes sur le barbecue ! Il offre beaucoup de fruit et assez de fraîcheur pour équilibrer ses 15% d’alcool. Beaucoup de vin pour 15 $ avec le rabais !

Pour découvrir le monde des vins de garde sans avoir à prendre une deuxième hypothèque, faites des essais avec le Vieux Château Champs de Mars (Hipponote 3* $$$ SAQ : 21.65 $ en rabais à 20.55 $), un rouge Bordelais de l’appellation Castillon – Côtes de Bordeaux. Un Bordeaux classique à majorité de merlot qui est très bon avec une entrecôte grillée et que vous apprécierez encore plus dans 3 à 5 ans.

Pour découvrir ce que veut dire l’expression fruits très mûrs dans un vin rouge, débouchez le Quinta das Setencostas Alenquer (Hipponote 2.5* $ SAQ : 13.85 $ en rabais à 12.75 $), un rouge portugais. Beaucoup de saveurs en bouche pour un tout petit prix et une bouteille qui accompagne bien un plat de  saucisses grillées bien épicées.

Pour découvrir le Porto Blanc, commencez avec le Branco Fino de la maison Cabral (Hipponote 2.5* $ SAQ : 14.70 $ en rabais à 13.45 $). Un très bon vin doux pour l’apéro ou le dessert et qui peut aussi être utilisé pour des cocktails, comme le Coup de foudre !

Pour découvrir le Cidre de Feu, rien de tel que l’original, produit par Union Libre Cidres et Vins (Hipponote 3.5* $$$ SAQ : 24.95 $ en rabais à 22.95 $ pour 375 ml). L’utilisation d’un évaporateur conçu pour le sirop d'érable permet de concentrer le jus de pomme et de produire un cidre doux aux belles saveurs de pomme cuite. Il peut se boire au dessert ou, pour les gastronomes, avec une crème brûlée au foie gras.

Pour finir, le Champagne de la maison qui a découvert le Champagne Brut en 1874, le Pommery Brut Royal (Hipponote 3.5* $$$$$ SAQ : 63.25 $ en rabais à 58.25 $). Un Champagne distingué, disait Jacques Benoit ! Avez-vous une grande occasion en vue, tiens, une journée sans pluie par exemple? Ça finira bien par arriver…

À la bonne vôtre !

Alain P.

Cliquer sur les noms des vins dans le texte plus haut pour accéder aux fiches HippoVino avec les informations générales sur les vins et les liens vers critiques, fiche technique, producteur, agence et site SAQ.

<< Article précédent  –  Alerte vin chouchou : la Vieille Ferme Blanc