vendredi 28 novembre 2014

Le gras c’est la vie, cuisine et vin grecs aussi ! #VdV71

Je n’avais pas eu le temps d’écrire un billet pour les Vendredis du vin depuis très (trop) longtemps, mais j’avoue que le thème choisi par David Farge (le blogueur twitteur Abistodenas), le gras c’est la vie, m’a interpellé !


C’est un fait, je ne suis pas amateur de cuisine sans gras, qui pour moi est plutôt synonyme de cuisine sans goût et donc sans plaisir. Inversement, on trouve toutes sortes de bon gras sans la cuisine goûteuse. Ma première idée de billet portait sur le gras de canard, un de mes favoris. Puis je me suis dit que mes collègues blogueurs de l’hexagone allaient certainement vous en parler avec brio et j’ai cherché une autre piste.

Sans doute parce que j’ai l’esprit de contradiction très développé, la neige que je vois tomber par ma fenêtre me fait rêver de plage, de chaleur, de soleil… et de cuisine grecque ! C’est une association tout à fait naturelle, n’est-ce pas : qui dit Grèce, dit aussi convivialité, joie de vivre et bien sûr aussi huile d’olive… On est donc en plein dans le thème !

Justement, lors de ma visite à La Grande Dégustation de Montréal, j’ai pu rencontrer un vigneron grec fort sympathique et goûter un vin rouge superbe. J’avais très hâte de vous en parler.


Le domaine Alpha Estate est situé en Macédoine, dans le nord-ouest de la Grèce. Les vignes poussent à 700 m d’altitude, ce qui en fait une des zones viticoles les plus fraîches du pays. Angelos Iatridis parle un excellent français, il a d’ailleurs étudié l’œnologie à Bordeaux. Son Xinomavro réserve de vieilles vignes est produit à partir de ceps vieux de 93 ans, francs de pied. Cultivées sur un sol sableux, ces vignes ont pu résister au phylloxéra et nous fournissent aujourd’hui un vin rouge exceptionnel.

Le nez est riche, épicé, la bouche est fraîche et savoureuse avec un côté velouté fort agréable. Le tout se termine avec la longue finale typique des vins de Xinomavro, celle qui donne le côté magique à ce cépage, selon Angelos. Un vin qui évoque la joie de vivre !

Il est excellent pour accompagner les grillades grecques, mais il fera aussi merveille avec un confit de canard ou un jarret d’agneau braisé. Rien d’étonnant à ça car, après tout, Angelos Iatridis a aussi travaillé avec Alain Brumont.

À votre santé et bon vendredi du vin !

Alain P.

P.S. Pour les lecteurs hors-Québec, voir le site Web du producteur pour connaître les distributeurs de votre région.

P.S.bis  J’ai entendu parler de ce vignoble lors de mon entrevue avec la sommelière Hélène Dion. Celle-ci a aussi écrit un portrait du domaine fort intéressant sur son blogue : Du vin coupé à l’exacto.

Liens

Fiche du Alpha Estate Xinomavro Reserve Vieilles Vignes 2010 (Hipponote 4* $$$$ 31.50 $ à la SAQ) avec liens vers fiche technique, site du producteur, agence et critique d'Yves Mailloux.

<< Article précédent – Beaujolais Nouveau, bon vin d’apéro


Article suivant >>  –  Comprendre le prix des vins

mercredi 26 novembre 2014

Beaujolais Nouveau, bon vin d’apéro

Aujourd’hui il est de bon ton de le dénigrer alors qu’il y a 15 ans on le portait aux nues : oui, je vous parle du Beaujolais Nouveau. Personnellement, même si je ne faisais pas la queue avant l’ouverture des magasins de la SAQ pour m’en procurer dans les années 1990, j’ai appris à aimer sa légèreté festive durant mes années lyonnaises.

Non ce n’est pas le summum des grands vins, mais le Beaujolais Nouveau est, à mon sens, le rouge d’apéro idéal avec une belle fraîcheur et beaucoup de fruit. De plus, un virage qualité indéniable a été effectué dans le célèbre vignoble, comme en témoigne cet article du magazine Le Point : Aujourd'hui, le nouveau beaujolais arrive !

Contrairement aux années précédentes, marquées par une météo détestable, le millésime 2014  a permis de récolter des raisins sains et mûrs suffisamment tôt pour que la vinification en primeur soit optimale. Pour mieux comprendre ce processus, lisez cet excellent article du site Eccevino : La vinification du Beaujolais Nouveau.

De ma dégustation de cette année, j’ai retenu les deux « beaujo nouveaux » suivants.


Le Beaujolais Nouveau 2014 Le Clos du Vieux Bourg à Corcelles, du vigneron Dominique Piron, est le prototype du Gamay léger et fruité parfaitement réussi. Attention, le fond du verre arrive très vite ! Pour l’apéro avec les amis, mais pas trop d’amis sinon il vous en faudra une caisse !

Le nom L’Ancien, du Domaine des Terres Dorées, est un jeu de mots du vigneron Jean-Paul Brun pour nous signifier que, même si le vin est nouveau,  les raisins proviennent de vieilles vignes (45 ans en moyenne). Un peu plus consistant que le précédent à mon sens, les arômes et saveurs de cerise sont au rendez-vous. Il peut se boire à l’apéro mais aussi accompagner charcuteries et grillades. Le magazine Le Point l’a noté 17/20.

Avec des vins nouveaux aussi bons, je me dis que 2014 sera sûrement un grand millésime en Beaujolais !

À votre santé !

Alain P.

P.S. Petite suggestion aux acheteurs de la SAQ pour l’an prochain : achetez plus que 200 caisses des bons jus de Jean-Paul Brun et Dominique Piron et épargnez-nous les 1600 caisses du pitoyable Vino Novello.

Liens


Critiques :
Claude Langlois (Blogue Méchant Raisins) – Les vins nouveaux 2014 : quoi acheter?
Ronald Georges (Blogue Le secret est dans le vin) – Les Beaujolais nouveau 2014: quoi acheter pour ne pas perdre son temps

Dominique Piron Beaujolais Nouveau Le Clos du Vieux Bourg à Corcelles 2014 ($$)
SAQ – 12232503 (18.75 $) – Voir disponibilité SAQ

Site du producteur :
Domaines Piron

Domaine des Terres Dorées Beaujolais Nouveau L’Ancien 2014 ($$)
SAQ – 11923994 (19.70 $) – Voir disponibilité SAQ

Agence : Univins

mercredi 19 novembre 2014

Raspipav : coups de coeur et découvertes, les rouges (partie 2)

Il y a quelques jours, nous vous avons commencé à partager nos coups de cœur et découvertes du salon des vins d’importation privée de Montréal, le Raspipav. Le premier article se limitait au Champagne et aux vins blancs, voici maintenant le tour des rouges.

Commençons par des vins qui m’ont impressionné et déconcerté à la fois. En provenance des Iles Canaries, les vins de la Propiedad Vitícola Suertes del Marqués sont produits à partir du cépage Listán Negro. Celui-ci est cultivé sur un sol volcanique dans la vallée de La Orotava et certaines des vignes sont centenaires. La cuvée parcellaire La Solana donne un vin rouge très particulier, avec une bonne fraîcheur, un côté minéral, du fruit et des notes épicées. Surprenant, avec beaucoup de caractère, très long en bouche, je ne le recommande pas aux amateurs de Brouilly Duboeuf, mais en même temps il se boit très facilement, sans doute à cause de sa fraîcheur. Ce n’est pas un vin d’apéro mais servi avec une cuisine aillée et épicée, il sera excellent.

La cuvée El Ciruelo du même producteur provient d’une parcelle différente où la vigne cohabite avec une végétation sauvage. Elle contient aussi un peu de Listán Bianco et m’a paru plus raffinée, moins brutale. Elle reste déroutante mais est moins distinctive que la Solana, du moins à mon avis. Si vous voulez lancer un solide défi de dégustation à l’aveugle à un de vos amis sommeliers, essayez un de ces vins, mais bon, c’est quand même tricher un peu. Au fait, ils sont représentés au Québec par les  vins Alain Bélanger.

L’agence Plan Vin m’a fait découvrir un beau rouge de Loire d’appellation Saumur Champigny. Le Petit Saint Vincent du vigneron Dominique Joseph est un cabernet franc non boisé typique, fort bien fait, avec de la fraîcheur et du fruit. C’est le rouge convivial par excellence, à servir aux amis avec un beau plateau de charcuteries, n’oubliez pas le boudin noir !

Je profite des salons de vin pour explorer des nouveautés - comme au début de ce billet - découvrir des producteurs - comme pour le cas précédent - mais aussi pour pouvoir déguster des produits plus rares, dans ce cas-ci des bouteilles de Brunello et Barolo d’âges différents.

En Toscane, le vignoble Il Paradiso di Fassina a réussi à faire énormément parler de lui en diffusant de la musique de Mozart dans ses vignes. Je ne sais pas si c’est l’influence de cette musique, mais leur Brunello di Montalcino 2004 était excellent, et certainement capable de vieillir plusieurs années encore ! Un très beau Sangiovese avec un nez riche, une bouche complexe, encore du fruit après 10 ans. Il est importé par l’Agence Olea et vous pouvez trouver le millésime 2009 à la SAQ. Le magazine Decanter trouve ce dernier déjà excellent mais c’est un vrai vin de garde que je vous conseille d’attendre 3 à 5 ans.

Restons dans le Brunello di Montalcino avec les vins de l’Azienda agricola La Magia importés par l’agence Syl’vins. Celle-ci nous présentait une dégustation verticale avec 3 millésimes. Le 2009 ne m’a paru que bois et tanins tandis que le 2007 était encore trop fermé. Par contre, le 2004 était à son meilleur, avec des tanins souples et un boisé bien intégré ! Si vous achetez un millésime plus récent, laissez la bouteille en cave pour quelques années encore.


Dans les Barolo, j’ai dégusté plusieurs cuvées parcellaires différentes d’un même producteur, l’Azienda Viticola Palladino. Une des cuvées du millésime 2006 était encore plutôt fermée et demandait donc à rester en cave quelque temps. Une des cuvées 2005 montrait au contraire les signes d’un début d’oxydation. Était-ce le signe d’une cuvée ayant dépassé sa limite de conservation  ou plus probablement une bouteille défectueuse?  Par contre, le millésime 2005 de la cuvée Parafada était vraiment très bon, avec des tanins assez souples pour le boire dès maintenant, mais néanmoins assez solides pour se conserver encore quelques années.

J’ai bien aimé cet exercice, car juger du potentiel de conservation ou évaluer la période d’apogée probable d’un vin me paraît personnellement difficile en goûtant une seule bouteille. Lorsque j’ai accès à plusieurs millésimes différents, l’évolution du vin devient plus visible. Ce genre de dégustation est souvent organisé pour les professionnels mais pour les simples amateurs, il nous faut profiter des salons de vins ou visiter les caves des producteurs.

Bonne dégustation !

Alain P.

Liens


La Solana
El Ciruelo

Type de production : bio
Site du producteur :
Suertes del Marqués
Fiche technique (pdf) : La Solana
Fiche technique 
(pdf) : El Ciruelo

Le Petit Saint Vincent
Type de production : viticulture raisonnée
Site du producteur :
Le Petit Saint Vincent
Fiche technique : SAUMUR CHAMPIGNY Le petit Saint Vincent
Agence : Plan Vin

Il Paradiso di Frassina Brunello-di-Montalcino
Type de production : bio
SAQ 11546885 (54.75 $) – Voir disponibilité SAQ
Site du producteur :
Il Paradiso di Fassina
Fiche technique : Brunello-di-Montalcino
Critique :
Decanter (pdf)
Agence : Olea

La Magia Brunello di Montalcino
Site du producteur :
Azienda agricola La Magia
Critique :
Decanter
Agence : Syl’vins



Article suivant >>  –  Beaujolais Nouveau, bon vin d’apéro

samedi 15 novembre 2014

Rabais SAQ Vive la visite, notre sélection

Du 13 au 30 novembre, notre monopole d’état bien aimé, en fait  plus ou moins selon les opinions de chacun, nous offre un ensemble de rabais sur une centaine de vins et spiritueux. En cette période pré-fêtes de fin d’année, c’est pour beaucoup l’occasion de remplir le cellier à meilleur coût.

Naturellement, comme pour tous ces rabais à grande échelle, il s’agit principalement de vins à grande diffusion. Les amateurs de perles rares de tous petits producteurs ou des grands crus les plus prestigieux ne sont donc pas concernés.

Il y a néanmoins de  bons achats à faire, d’autant plus que la SAQ a réalisé un bel assortiment dans différentes catégories de prix. Précisons que la sélection qui suit est basée sur la notion de rapport qualité-prix. Ce sont donc des vins de bonne qualité et qui vous en donnent pour votre argent. Comme d’habitude, nous avons ajouté des liens vers des critiques pour vous permettre d’en savoir plus sur chacun d’eux et valider s’il correspond à vos goûts personnels.

Commençons par les vins à petit prix. Dans les blancs, on trouve plusieurs beaux petits vins polyvalents, qu’on peut servir à l’apéro, comme avec des poissons ou des crevettes. Le Masi Modello Delle Venezie est l’un d’eux, il est classé dans les meilleurs vins à moins de 15 $ par Patrick Désy du blogue Les Méchants Raisins et avec le rabais il est vendu presque au même prix qu’à la LCBO. Dans mes favoris du genre, on trouve aussi le Sauvignon blanc Les Jamelles, un Sauvignon d’une constance exceptionnelle.

Restons dans la même gamme de prix mais passons aux vins rouges. Le Vila Regia est un vin portugais de la région du Douro. Ce rouge souple et agréable rejoindra les goûts de nombreux convives et à moins de 10 $, c’est une véritable aubaine ! Il a été salué par de nombreux critiques incluant Marc-André Gagnon et Yves Mailloux. Le Bourgogne Prince Philippe est un Passe-tout-grains, ce qui signifie qu’il contient du Gamay et de Pinot Noir. C’est un vin léger et fruité, plus proche d’un Beaujolais que d’un Bourgogne classique, parfait pour l’apéro ou pour accompagner des charcuteries ou même des viandes blanches. Il a été recommandé par Jean Aubry du Devoir et vos invités effrayés par les vins rouges costauds seront sûrement charmés.

Et pour accompagner vos douceurs de fin de repas, le Moscato d’Asti Nivole de la maison Michele Chiarlo est à seulement 10 $, pourquoi s’en priver? C’est un classique du genre, recommandé par la sommelière Marie Josée Beaudoin et de très nombreux critiques.

Passons aux vins entre 15 $ et 20 $. Dans le blanc, le Bourgogne Aligoté Marquis de Jouennes est aussi un beau vin polyvalent, dans le même style que ceux que j’ai cités plus haut mais avec un peu plus de corps et d’élégance, comme le précise Jacques Benoit dans La Presse.  Si vous préférez les blancs très aromatiques, essayez le Viognier de la maison Yalumba, un australien aux arômes fruités plus exubérants.

Dans les rouges, on trouve le Château Picoron, un Bordeaux Côtes de Castillon dont nous avons parlé récemment ici : Castillon - Côtes de Bordeaux, à l’ombre de Saint-Emilion.  Le Campo Viejo Reserva est un espagnol qui nous provient de la Rioja. A seulement 17.95 $ – tiens, c’est exactement son prix à la LCBO – c’est tout à fait recommandable pour ce Reserva assez classique, mais incontestablement bien fait, comme le souligne Hervé Lalau.

Parmi les vins plus haut de gamme, on trouve aussi quelques bouteilles intéressantes. Le Chablis Albert Bichot est typique de son appellation, quoique moins minéral que plusieurs de ses compères. À 20 $, il n’a pas de concurrent.  

Dans les rouges, si vous appréciez les vins costauds, ne manquez pas le Monastrell de la maison Juan Gil, en provenance de la région de Jumilla en Espagne. C’est un vin rouge intense et profond, avec une bonne concentration, recommandé par Nick Hamilton. Nous avons déjà parlé du Montepulciano d’Abruzzo Amorino de la maison Castorani, encore un rouge costaud mais plus velouté que le précédent.

Toujours en Italie, le Barolo Beni di Batasiolo, sans être dans les meilleurs de son appellation, peut  vous permettre de goûter à l’expérience du Barolo (oui, je reprends ici l’expression de Claude Langlois qui me paraît très juste) à un prix imbattable.

Pour finir en beauté, pourquoi pas un cidre de feu du Québec : je vous recommande celui d’Union Libre, dont nous avions parlé ici : Fête des vendanges : quelques découvertes de plus !

À votre santé !

Alain P.

Liens

Masi Modello Delle Venezie ($)
SAQ : 00564674 (En rabais à 12.70 $) – Voir disponibilité SAQ

Critique :
Patrick Désy (blogue Les Méchants Raisins)

Les Jamelles Sauvignon Blanc ($)
SAQ : 00642827 (En rabais à 12.65 $)
 – Voir disponibilité SAQ
Critique :
Jessica Harnois (Tout simplement Clodine)

Vila Regia Douro ($)
SAQ : 00464388 (En rabais à 9.50 $)  – Voir disponibilité SAQ

Critiques :
Marc-André Gagnon (VinQuébec)Yves Mailloux (ClubDGV)

Bourgogne Prince Philippe Passe-tout-grains ($)
SAQ : 00032276 (En rabais à 14.70 $) – Voir disponibilité SAQ

Critiques :
Jean Aubry (Le Devoir)

Moscato d’Asti Nivole ($)
SAQ : 00979062 (En rabais à 10.40 $)  – Voir disponibilité SAQ

Critiques :
Marie-Josée Beaudoin (Blogue Les Conseils de Marie)

Bourgogne Aligoté 2012 Marquis de Jouennes ($$)
SAQ : 00030155 (En rabais à 15.55 $)  – Voir disponibilité SAQ

Critique :
Jacques Benoit (La Presse)

Yalumba The Y Series Viognier ($$) 

Château Picoron ($$)
SAQ –  11133263 (En rabais à 18.25 $) – Voir disponibilité SAQ

Critiques :
HippoVino

Campo Viejo Reserva ($$)
SAQ –  12275360 (En rabais à 17.95 $) – Voir disponibilité SAQ

Critiques :
Hervé Lalau (Blogue Les 5 du vin)Roger Huet (site Sammy Rabat)

Chablis Albert Bichot ($$)
SAQ : 00017897Voir disponibilité SAQ

Critique :
Jacques Benoit (La Presse)

Juan Gil Monastrell ($$$)
SAQ : 10758325 (En rabais à 21.50 $) – Voir disponibilité SAQ

Critique :
Nick Hamilton (Voir)

Podere Castorani Amorino ($$$)
SAQ : 11131778 (En rabais à 23.75 $) – Voir disponibilité SAQ

Critiques :
HippoVino

Beni di Batasiolo Barolo 2010 ($$$)
Code SAQ : 10856777 (En rabais à 26.65 $) – Voir disponibilité SAQ

Critiques :
Claude Langlois (Journal de Montréal)


Union Libre - Cidre de feu ($$$)
SAQ : 12118559 (En rabais à 22.45 $) – Voir disponibilité SAQ

Critiques :
HippoVino 


dimanche 9 novembre 2014

Vins de Tout le Monde en Parle – Saison 2014-2015



[Mise à jour finale : 18 mai 2015] La version québécoise de l’émission Tout le Monde en Parle est une des plus populaires de la télévision d’état canadienne. À chaque émission les invités et le public boivent du vin offert par une agence de promotion vinicole. Nous vous avons présenté le concept dans notre billet qui présentait tous les vins de la saison 2013-2014.

Voici la liste des vins de la saison 2014-2015 qui est maitenant terminée. Cet article était mis à jour après chaque émission pour ajouter le vin dégusté lors de celle-ci.
Le vin de la semaine a maintenant une présence bien visible sur le site Web de l’émission et la SAQ a profité parfois de cette visibilité pour faire la promotion de ce vin sur le Web.

Les fiches des vins sur le site Web de l’émission sont plus étoffées qu’autrefois mais néanmoins peu explicites. Nous vous recommandons donc de consulter les critiques de ces vins sur vos sources d’informations préférées avant de décider de les acheter.

Pour vous faciliter la vie, nous avons ajouté à chaque vin les liens pour vous permettre de trouver les critiques parlant de ce vin, la fiche du vin sur le site de la SAQ, ainsi que le site du producteur et celui de l’agence le représentant au Québec.

En terme de statistiques, on peut noter que sur les 24 vins hors du Champagne de fin de saison : 6 viennent de France, 4 d'Italie, d'Espagne et du Portugal, 3 des États-Unis, 2 du CHili et 1 d'Argentine; le prix moyen est de 18.79 $, le moins cher est à 9.35 $ et le plus cher à 23.10 $. Ces statistiques sont très proches de celles de la saison précédente.

Voici la liste complète des vins de la saison 2014-2015 de Tout le Monde en Parle par ordre chronologique inverse des émissions, la plus récente en premier.


Tout le monde en parle - Vin de la semaine - Émission du 3 mai 2015
Mumm Napa Brut Rosé ($$$$) (35.75 $)

Un mousseux rosé provenant de la filiale californienne de la maison de Champagne GH Mumm, voir la fiche du Mumm Napa Brut Rosé sur HippoVino avec nos liens vers sa la fiche technique, les critiques, le site de la SAQ, le producteur et l’agence.

Tout le monde en parle - Vin de la semaine - Émission du 26 avril 2015
Fonte do Nico ($) (9.35 $)

Un rouge du Portugal à prix très modeste, voir la fiche du  Fonte do Nico sur HippoVino avec nos liens vers sa la fiche technique, les critiques de Philippe Lapeyrie et Nick Hamilton, ainsi que vers le site de la SAQ, le producteur et l’agence.

Tout le monde en parle - Vin de la semaine - Émission du 19 avril 2015
Cabernet-Sauvignon Bonterra ($$) (19.95 $)

Un vin rouge bio en provenance de Californie, voir la fiche du Cabernet Sauvignon Bonterra sur HippoVino avec nos liens vers les critiques de Jean Aubry et Yves Mailloux, ainsi que vers la fiche technique, le site de la SAQ et le producteur.

Tout le monde en parle - Vin de la semaine - Émission du 12 avril 2015
Alma Negra M Blend ($$) (19.95 $)

Un rouge en provenance d’Argentine produit par le vigneron Ernesto Catena, voir la fiche du Alma Negra M Blend sur HippoVino avec nos liens vers la critique de Mathieu Landry, ainsi que vers la fiche technique, le site de la SAQ, le producteur et l’agence.

Tout le monde en parle - Vin de la semaine - Émission du 5 avril 2015
The Velvet Devil Merlot ($$) (19.60 $)

Un rouge qui nous vient de l’état de Washington, voir la fiche du  Velvet Devil Merlot de Charles Smith Wines sur HippoVino avec nos liens vers la critique de Kler-Yann Bouteiller, ainsi que vers la fiche technique, le site de la SAQ, le producteur et l’agence.

Tout le monde en parle - Vin de la semaine - Émission du 29 mars 2015
Cabral Reserva Douro ($$) (15.25 $)

Un rouge portugais en provenance du Douro, voir la fiche du Cabral Reserva Douro sur HippoVino avec les liens vers les critique d'Yves Mailloux, David Pelletier et Karyne Duplessis-Piché, ainsi que vers la fiche technique, le site de la SAQ, le producteur et l’agence.

Tout le monde en parle - Vin de la semaine - Émission du 22 mars 2015
Montecorna Valpolicella Ripasso Remo Farina ($$) (19.60 $)

Un rouge italien en provenance de la Vénétie, voir la fiche du  Montecorna Ripasso sur HippoVino avec nos liens vers la critique de VinQuébec, ainsi que vers la fiche technique, le site de la SAQ, le producteur et l’agence.

Tout le monde en parle - Vin de la semaine - Émission du 8 mars 2015
Prugneto Sangiovese di Romagna Superiore ($$) (19.95 $)

Un vin rouge italien d'Émilie-Romagne, voir la fiche du Prugneto Sangiovese di Romagna Superiore sur HippoVino avec les liens vers les critiques de Kler-Yann BouteillerYves Mailloux et Ronald Georges, ainsi que vers la fiche technique, le site de la SAQ, le producteur et l’agence.

Tout le monde en parle - Vin de la semaine - Émission du 1er mars 2015L’Esprit de Château Capendu ($$) (16.65 $)
Un Corbières rouge, voir la fiche de  L’Esprit de Château Capendu sur HippoVino avec nos liens vers les critiques d’Yves Mailloux et Jacques Benoit, ainsi que vers la fiche technique, le site de la SAQ, le producteur et l’agence.

Tout le monde en parle - Vin de la semaine - Émission du 22 février 2015
Campo Viejo Reserva ($$) (19.95 $)

Un rouge espagnol de la Rioja, voir la fiche du Campo Viejo Reserva sur HippoVino avec nos liens vers les critiques d’Yves Mailloux et Ronald Georges, ainsi que vers la fiche technique, le site de la SAQ, le producteur et l’agence.

Tout le monde en parle - Vin de la semaine - Émission du 15 février 2015
Syrah Max Reserva Errazuriz ($$) (19.25 $)

Voir la fiche de la Syrah Max Reserva d’Errazuriz sur HippoVino avec nos liens vers les critiques de Marc André Gagnon, Jean Aubry et Patrick Désy, la SAQ, le producteur, la fiche technique et l’agence.

Tout le monde en parle - Vin de la semaine - Émission du 8 février 2015
Château Suau, Côtes de Bordeaux 2011 ($$) (18.00 $)
Voir la fiche du Château Suau, Côtes de Bordeaux sur HippoVino avec nos liens vers la SAQ, le producteur, la fiche technique et des critiques par Yves Mailloux et Jacques Benoit.

Tout le monde en parle - Vin de la semaine - Émission du 1er février 2015
Prunotto Mompertone Monferrato Rosso 2011 ($$)
SAQ : 11669148 (19.95 $) – Voir disponibilité SAQ
Critiques :
Yves Mailloux (Club DGV)  – Alain Lebel (Fidèlesde Bacchus) – David Pelletier (Le Sommelier Fou)
Site Web du producteur :
Prunotto
Fiche technique : Mompertone 2011


Tout le monde en parle - Vin de la semaine - Émission du 25 janvier 2015
Honoro Vera Garnacha 2013 ($$)
Critiques :
Site Web du producteur :
Fiche technique : Honoro Vera Garnacha (pdf)
Agence : Vins Balthazard

Tout le monde en parle - Vin de la semaine - Émission du 7 décembre 2014
Ninquén Antu 2013 ($$)
Critiques :
Site Web du producteur :

Tout le monde en parle - Vin de la semaine - Émission du 30 novembre 2014
Bodegas Muriel, Muriel Reserva 2008 ($$$)

SAQ : 12316977 (20.75 $) – Voir disponibilité SAQ
Critiques :
Patrick Désy  (Canoe – Art de vivre) – Natalie MacLean (www.nataliemaclean.com)
Site Web du producteur :
Bodegas Muriel

Fiche technique : Muriel Reserva

Agence :  Vignôme

Tout le monde en parle - Vin de la semaine - Émission du 23 novembre 2014
Château Gaudou Tradition Cahors 2013 ($$)
Fiche du Château de Gaudou (sur le site des Vignerons indépendants)

Tout le monde en parle - Vin de la semaine - Émission du 16 novembre 2014
Sebastiani Cabernet-Sauvignon 2012 ($$$)

SAQ : 10327630 (21.75 $) – Voir disponibilité SAQ
Critiques :
Alain Lebel  (Fidèles de Bacchus)
Site Web du producteur :
Sebastiani Vineyards and Winery
Agence : Select Wines and Spirits


Tout le monde en parle - Vin de la semaine - Émission du 9 novembre 2014
Château du Grand Caumont Impatience 2011 ($$)

Code SAQ : 00978189  (19,20 $) – Voir disponibilité SAQ
Critiques :
Yves Mailloux (Club DGV) – Ronald Georges (Blogue Millesime) – Martin Garneau (Martin Garneau Sommelier)
Site Web du producteur :
Château du Grand Caumont
Agence : Vins Philippe Dandurand
Fiche technique : Château du Grand Caumont Impatience (pdf)

Tout le monde en parle - Vin de la semaine - Émission du 2 novembre 2014
Meia Encosta Reserva Dão 2011($$)
Code SAQ : 12185663 (17,20 $) – Voir disponibilité SAQ
Critiques :
Yves Mailloux (Club DGV)
Site Web du producteur :
Borges Wines
Agence : LBV International
Fiche technique : Meia Encosta Reserva (pdf)

Tout le monde en parle - Vin de la semaine - Émission du 19 octobre 2014
Tout le monde en parle - Vin de la semaine - Émission du 12 octobre 2014
Les Cranilles 2013, Les Vins de Vienne ($$$)

Code SAQ : 00722991 (20,80 $) – Voir disponibilité SAQ
Critiques :
Gault & Millau – Marie-Hélène Boisvert (Blogue L’apprentie sommelière) – Philipe Lapeyrie (Salut Bonjour - TVA)
Note : ce vin faisait aussi partie des vins de la saison précédente
Site Web du producteur :
Les vins de Vienne
Agence : Rézin

Tout le monde en parle - Vin de la semaine - Émission du 5 octobre 2014
Dehesa la Granja 2007, vino de la tierra de la Castilla-y-leon ($$$)
Code SAQ : 00928036 (22,90 $) – Voir disponibilité SAQ
Critiques :
Nick Hamilton (Les Conseillers du vin) – Patrick Désy (Canoe Art de Vivre) – Claude Langlois (Journal de Montréal – Abonnement requis)
Site Web du producteur :
Grupo Pesquera
Agence : Le marchand de vin


Tout le monde en parle - Vin de la semaine - Émission du 28 septembre 2014
Rosso del Camul 2010 ($$$)

Code SAQ : 00897686 (20,90 $) – Voir disponibilité SAQ
Critiques :
Julie Perrault (Journal Metro) – Marc André Gagnon (Vin Québec) – David Pelletier (Blogue Le Sommelier Fou)
Site Web du producteur :
VINI TONON
Fiche technique : Rosso del Camul (pdf – Eng.)
Agence : Office des grands crus

Tout le monde en parle - Vin de la semaine - Émission du 21 septembre 2014

<< Article précédent – Raspipav : coups de cœur et découvertes, bulles et blancs (partie 1)





jeudi 6 novembre 2014

Raspipav : coups de cœur et découvertes, bulles et blancs (partie 1)

Le salon des vins d’importation privée de Montréal, le Raspipav, du nom de l’association qui l’organise, avait lieu en fin de semaine dernière. Je n’ai pu me permettre qu’une brève visite lundi et n’ai donc pas eu la chance de goûter à tous les vins présentés. Malgré tout, j’ai pu faire les quelques belles découvertes que voici. Comme vous allez voir, j’apprécie les grands vins mais aussi les petites cuvées…

Tout d’abord, à tout seigneur tout honneur comme on dit, j’ai eu vrai coup de cœur pour le Champagne Les Chèvres Pierreuses de la maison Leclerc Briant, importé par l’agence  Vin Libre. Leclerc Briant est un des pionniers du bio en Champagne et est certifié en biodynamie depuis les années 2000. La cuvée Les Chèvres Pierreuses est une cuvée produite à partir d’une parcelle où les 3 cépages, Chardonnay, Pinot Noir et Pinot Meunier sont complantés (planté ensemble) de façon aléatoire. Il est donc impossible de les vinifier séparément, ils doivent être vendangés simultanément et l’assemblage est fait directement dans le pressoir ! Le résultat donne un Champagne très fin, qualifié par un critique de grand Champagne de gastronomie. Pour accompagner des huîtres, il sera superbe !

Dans les vins blancs, commençons au bas de l’échelle avec un Gros Plant du pays nantais. C’est un type de vin totalement ignoré pour ne pas dire snobé par les spécialistes, je vous mets au défi de trouver une seule critique. Pourtant, si on leur servait à l’aveugle celui du Domaine des Génaudières, on lirait certainement  de belles choses sur ce Gros Plant moderne, vinifié sur lie : beaucoup de fraîcheur bien sûr, mais aussi un mélange de saveurs florales et d’agrumes qui fera un malheur pour accompagner un plat de moules. Quel dommage qu’on ne trouve plus de Gros Plant à la SAQ !

Pour rester dans les vins de Loire importés par l’agence Plan Vin, goûtons maintenant Les Cabotines, une belle cuvée de Chenin blanc produite par le vigneron Ludovic Chanson dans l’appellation Montlouis sur Loire. Le domaine est certifié bio depuis 2009 et comme le souligne Jim Budd, Ludovic Chanson sait travailler ses vins avec précision pour nous livrer un Chenin sec savoureux qui sera parfait à servir avec des viandes blanches aux champignons.

Passons maintenant en Alsace avec le Voyou de Katz, un vin en biodynamie importé par l’Agence Syl’vins. Oui, le nom intrigue, voici son histoire. Alors que la majorité des vins d’Alsace sont mono-cépages, on y produit néanmoins quelques vins d’assemblage, dont les fameux « Gentils » qui regroupent les cépages nobles. Par opposition aux Gentils, le vigneron Clément Klur produit le Voyou, à base de Sylvaner (un autre cépage injustement méprisé), Riesling et Muscat. Ce voyou sympathique est un magnifique blanc d’apéro qui allie la fraîcheur du Sylvaner, le fruité du Muscat et la texture du Riesling, comme en témoigne Jamie Goode sur son blogue.


Pour finir, j’ai aussi apprécié un blanc de Bourgogne provenant d’une minuscule appellation du Mâconnais, Pouilly-Loché. Importé par l’agence Vinealis, le Domaine du Clos des Rocs travaille en agriculture biologique et est une des maisons les plus reconnues de l’appellation. Le vigneron Olivier Giroux produit un Bourgogne au caractère minéral prononcé, agréablement relevé de fines notes boisées. C’est un vin de gastronomie à servir avec des fruits de mer ou poissons en sauce, qui accompagnera également très bien un fromage crémeux aux notes de noisettes comme le Riopelle de l’Île aux grues.

Nous avons aussi profité de notre visite pour découvrir des vins rouges, on vous en parlera dans un prochain billet.

À votre santé !

Alain P.


Liens



Les Chèvres Pierreuses, Cumières 1er cru, Champagne
Type de production : biodynamie
Site du producteur :
Leclerc Briant
Fiche technique : Les Chèvres Pierreuses (pdf)
Critique :
Le Figaro Avis Vin
Agence : Vin Libre

Domaine des Génaudières, Gros Plant du pays nantais
Site du producteur :
Domaine des Génaudières
Agence : Plan Vin

Les Cabotines, Montlouis sur Loire
Type de production : bio
Critique :
Jim’Loire - Ludovic Chanson: my discovery of the Salon 2011
Agence : Plan Vin

Le Voyou de Katz
Type de production : biodynamie
Site du producteur :
Vignoble Klur
Fiche technique : Voyou de Katz
Critique :
Jamie Goode (Wineanorak)
Agence : Syl’vins

Domaine du Clos des Rocs Monopole, Pouilly-Loché
Type de production : bio
Site du producteur : 
Fiche technique : Pouilly Loché Clos des rocs Monopole
Critique :
Le Figaro Avis Vin
Agence : Vinealis